Permafrost
2019

Installation vidéo. Deux projections synchronisées sur écrans en bâche PE. Son. 5.00 minutes.

Les séquences vidéos de l’installation Permafrost de Guillaume Seyller jouent d’une situation qui pourrait être celle de la survie. Celle d’un personnage numérique, livré à lui-même dans un désert de neige et de vent : forêts silencieuses et village abandonné. Mais un glissement se met peu à peu en place, et l’on comprend que ce personnage à deux faces n’est pas soumis aux contraintes de notre monde physique. Qu’il s’agit en fait d’un personnage liminal, situé au seuil, à l’interface entre deux mondes. D’une part notre monde physique capturé par la caméra; d’autre par un monde simulé, environnement numérique, couche spectrale que l’on perçoit par ses invisibles.
Alain Barthelemy